Infolettre
Nouvelles
Nouvelles

Nouvelles

1 Mars 2013
Lorraine crée un comité consultatif pour la gestion et la préservation de la forêt du Grand Coteau

Le maire de Lorraine, monsieur Ramez Ayoub, est heureux d’annoncer la création du Comité consultatif sur la gestion et la préservation de la forêt du Grand Coteau, dont le mandat sera d’assurer un usage responsable et respectueux de l’environnement, en concertation avec les gens du milieu, dans l’intérêt général et dans celui des générations futures.


« La création de ce comité respecte l'engagement pris par notre administration avant la tenue du référendum sur l'avenir de la forêt pour en garantir tant la protection qu'une utilisation en harmonie avec la nature », a déclaré le maire.

 

Le Comité consultatif sur la gestion et la préservation de la forêt du Grand Coteau aura pour mandat d'établir les grandes lignes et les balises de l'utilisation des sentiers et autres centres d'intérêt de tout le boisé, en respectant le milieu naturel et en concertation avec les gens du milieu et des loisirs ainsi qu'avec les comités de citoyens. La première rencontre de travail du Comité consultatif aura lieu ce mois-ci.

 

« Ce comité permettra de préserver tant l'avenir et l'usage de la forêt que la transparence de la gestion de ce bien patrimonial de la Ville de Lorraine pour ses citoyennes et ses citoyens », de renchérir le maire Ramez Ayoub.

 

Les membres

Les membres du Comité consultatif ont presque tous été sélectionnés. L'administration municipale y délègue d'office deux conseillères élues, soit mesdames Michèle Tremblay et Chantal Lehoux, en plus du directeur du service de développement durable, monsieur Alain Cyr.

 

Deux personnes reconnues pour leur participation à la protection du milieu ont aussi accepté d'y siéger. Il s'agit de madame Elsa Dufresne-Arbique, directrice générale du Conseil des bassins versants des Mille- Îles, mieux connu sous son acronyme COBAMIL, dont le mandat est de veiller à la gestion intégrée de l'eau par bassin versant en vertu de la Politique nationale de l'eau du gouvernement du Québec, et de monsieur Robert Bisson, de l'organisme Éco-Nature, entreprise d'économie sociale à but non lucratif qui a pour mission de protéger, conserver et mettre en valeur prioritairement la rivière des Mille Îles et ses affluents avec l'appui de la communauté et au bénéfice de celle-ci.

 

Six autres citoyens se joindront au Comité pour en assurer la bonne gestion, la diversité de la vision ainsi que la pérennité de ce nouveau site patrimonial de la Ville de Lorraine.

 

« Ce Comité permanent permettra de préserver l'intérêt supérieur des Lorraines et des Lorrains pour ce patrimoine naturel qui s'en trouvera ainsi protégé pour le bien commun de tous », a conclu le maire Ramez Ayoub.