Infolettre
Nouvelles
Nouvelles

Nouvelles

13 Juillet 2017
Succès de la collecte des matières organiques à Lorraine : augmentation de 40 % du tonnage de matières valorisées

Plus d’un an après l’implantation de la collecte des matières organiques à Lorraine, le constat est des plus positifs : le tonnage des résidus putrescibles valorisé a augmenté de 40 % comparativement à la même période l’an dernier. Un peu plus de 15 mois après l’implantation, on constate que les citoyens sont encore plus enthousiastes à adopter des comportements écoresponsables et que 9 Lorrains sur 10, ont pris ce virage vert. 


« Quelle grande fierté de voir tout le progrès accompli en si peu de temps! Je tiens à féliciter les Lorrains, qui ont participé activement à ce projet collectif en modifiant leurs comportements. Nous les avons accompagnés grâce à la Brigade verte et à nos outils de communication, mais nous n’aurions pu relever ce grand défi sans leurs efforts. Bravo ! », souligne la mairesse Lynn Dionne.

Et si nous faisions encore mieux?
Au cours de l’été, les membres de la Brigade verte ont constaté que l’utilisation de sacs en plastique dans le minibac demeure assez répandue. Il est donc important de rappeler que les sacs en plastique (oxo-biodégradables, compostables, biodégradables et autres) ne sont pas acceptés dans la collecte des matières organiques, tant pour les résidus alimentaires que pour les résidus verts. Pourquoi ? Il s’agit d’une exigence du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques pour les centres de compostage à l’extérieur. C’est le cas de Mironor, le centre qui traite les matières organiques de Lorraine. Les sacs de plastique créent une barrière à l’oxygène, ce qui produit du méthane (puissant gaz à effet de serre) lors de la décomposition des matières organiques, en plus de générer des odeurs nauséabondes.

Quelles sont les alternatives? Pour leur minibac, les citoyens peuvent fabriquer des cornets maison à l’aide de papier journal, déposer du papier journal ou du papier essuie-tout au fond du contenant ou même choisir de ne rien mettre. Le patron de pliage du cornet maison est disponible au www.ville.lorraine.qc.ca/developpement-durable/matieres-residuelles/collectes. Pour les résidus verts, trois types de contenants sont acceptés : le bac brun, les sacs en papier et les contenants réutilisables de 150 litres ou moins (ex. : poubelle). Vous avez des questions ou vous souhaitez rencontrer un membre de la Brigade verte ? Prenez rendez-vous et ils se déplaceront chez vous (brigadeverte@ville.lorraine.qc.ca ou 450 621-8550, poste 333).

Quelques astuces pratiques
Durant l’été, il est conseillé d’entreposer son bac brun à l’ombre et de le faire vider lors de chaque collecte, même s’il n’est pas plein. La meilleure manière d’éviter les odeurs et les asticots consiste à saupoudrer le contenu du bac de bicarbonate de soude. Si des œufs ou des asticots sont visibles, on recommande de les saupoudrer sans tarder de sel ou de les vaporiser avec du vinaigre. Finalement, bien envelopper les restes de viande et les résidus alimentaires évite que des mouches n’y pondent leurs œufs. Les citoyens dont le bac brun est percé ou abimé sont invités à communiquer avec la Ville au 450 621-8550, poste 241, pour le faire réparer.