Infolettre
Nouvelles
Nouvelles

Nouvelles

25 Septembre 2017
Plus de 300 végétaux plantés à Lorraine par la Fondation TD des amis de l’environnement

Le 17 septembre dernier, une quarantaine de bénévoles ont répondu à l’appel de la Fondation TD des amis de l’environnement pour participer à la plantation de 300 végétaux indigènes (30 arbres ainsi que des arbustes et vivaces), au parc riverain, situé sur les berges de la rivière des Mille Îles, à l’extrémité sud du boulevard De Gaulle. En plus de contribuer à la stabilisation des berges et de rendre l’aire de repos plus attrayante, cette végétation abondante favorisera une faune diversifiée. Soulignons que ce projet coordonné par l’organisme Éco-Nature était financé par la Fondation TD des amis de l’environnement, dans le cadre des Journées de l’arbre TD 2017.


La mairesse Lynn Dionne invite la population à profiter de cet espace naturel :
« Les berges de la rivière ont été aménagées au cours de l’été afin de permettre à notre population de profiter de ce lieu exceptionnel. Il s’agit d’un endroit idéal pour pique-niquer ou pour faire une pause lors d’une randonnée à vélo ou à pied. Un quai ainsi qu’une aire de repos agrémentée de mobilier urbain ont été aménagés. Les citoyens peuvent désormais accéder plus facilement à la rivière et profiter du nouveau quai pour admirer le cours d’eau. »

Tortues et amphibiens ainsi que de nombreux mammifères et oiseaux fréquentent ce milieu, sans compter les nombreuses espèces de poissons qui vivent dans la rivière, dont l’esturgeon, le grand brochet et le chevalier cuivré, une espèce menacée. Les visiteurs sont invités à bien ouvrir l’œil lors de leur passage, car ils pourraient faire de fabuleuses observations ! L’accès au parc riverain ainsi qu’aux toilettes publiques adjacentes au garage municipal est autorisé tous les jours de 7 h à 21 h.

La Ville remercie tous les bénévoles qui ont participé à la plantation. Elle remercie également la Communauté métropolitaine de Montréal, Éco-Nature, le Programme d’infrastructure communautaire de Canada 150, la Fondation TD des amis de l’environnement ainsi que le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. Ces organismes et institutions ont financé plus de 76 % des coûts de ce projet.